Candidats « Majorité Citoyenne »

Élections Départementales 2015 – Nancy 1 et 3

ADOC / EPOC 54 ( Écologie, Pacifisme et Objection de Croissance )

 Depatementales_2015_candidats_Kiosque

Ce texte est une version complète d’environ 3 pages. Voir ici version « profession de foi » de 2 pages A4 en PDF : programme_Canto_2015_Citoyens

La France comme le reste du Monde vit des bouleversements profonds lourds de conséquences pour le devenir de la civilisation, voire de l’Humanité : ressources bientôt épuisées, climat déjà déréglé, espèces en voie d’extinction. Face à ce suicide écologique qui remet en question le mode de vie occidental, les politiques professionnels restent muets par peur de déplaire et de compromettre leur carrière. C’est pourquoi des citoyens ordinaires doivent se lever pour résoudre des problèmes d’une ampleur inconnue jusqu’ici ; nous n’avons rien à perdre et tout à gagner. Plutôt qu’implorer l’improbable retour d’une croissance économique destructrice, créons ensemble des chemins de traverses pour bien vivre maintenant et demain : travaillons pour une Décroissance réfléchie, pacifiste et joyeuse.

1 ) Sauvegarder les territoires Préserver les ressources et les équilibres naturels, qui sont les premières richesses communes à partager. Empêcher leur privatisation et les transmettre en bon état aux générations à venir. – ménager les territoires et les budgets des collectivités : s’opposer aux  Grands-Projets-Inutiles-Imposés (GPII) qui, pour intensifier une mise en concurrence non durable entre les hommes et les territoires, trouent, découpent et défigurent à jamais les pays. – refuser les autres projets d’une méga machine productiviste qui s’emballe et portent atteinte à la vie. Par exemple en Lorraine, l’enfouissement de déchets nucléaires éternels à Bure, ou l’extraction de gaz de couche à Tritteling polluant l’air et l’eau pour toujours. – stopper la bitumisation et la bétonisation des sols, qui avancent au rythme de la surface d’un département tous les 10 ans en France. Cela hypothèque notre capacité à pouvoir vivre un jour en autonomie avec des ressources renouvelables de proximité. S’opposer à la réforme territoriale, qui accompagne le gigantisme en cours et éloigne encore les citoyens des lieux de décisions politiques. Renforcer plutôt que supprimer les échelons existants que sont le département (taillé à la mesure du cheval et de l’égalité)  et la région, somme de pays groupés en provinces. Lire la suite »

Publicités